• slide1

Perles d'écriture...

Il arrive qu'au hasard d'un atelier d'écriture et d'un exercice un peu à part, des "élèves", pardon pour l'expression mais il y a du studieux là-dessous, des perles émergent...

La consigne était de prolonger à sa façon deux extraits de poèmes. 

l'un, tronqué à demi, d'Alfred de Musset :

Dites-nous...

Les rois...

Et les marquis...

Et les belles ambitieuses...

Dont vous avez compté...

Lire la suite

Dans une semaine ...

Tout d'abord, évidemment une belle année à tous ! Heureuse que par le biais de ce blog, je puisse atteindre toutes celles et ceux que je ne vois pas souvent, toutes celles et ceux à qui je n'ai pas encore envoyé mes voeux...

Lors de mon précédent envoi, c'était l'année dernière (déjà) j'avais promis quelques nouveautés. La toute première de l'année sera dans une semaine...

Lire la suite

Fêtes la fête...

Après à peine deux petits mois d'existence pour ce blog, je tenais à vous remercier avant les fêtes de fin d'année.

Vous remercier car peu à peu, ce blog se fait connaître. Oh ! Pas encore un ras de marée mais une jolie progression régulière.

Donc merci à vous, mes premiers lecteurs et si je ne voulais qu'un cadeau pour Noël, ce serait de vous voir de plus en plus nombreux....

Pour l'année 2018, je vous prépare d'autres rendez-vous, toujours ces pages bien sûr, presque tous les lundis ;-) mais pas seulement.

Bientôt s'y ajouteront dans l'ordre :

Lire la suite

La main d'Alissya...

C'est beau un début de roman. Peu importe sur quel support on l'a griffonné . L'important c'est que l'idée finalement jaillisse et ne se perde pas. 

Alicia n'a trouvé que sa main pour ne pas perdre son idée.  Sa main qui attire l'oeil : poétique mélange de tatouage au henné et de pense-bête.

Une trouvaille !

Et quand on s'en étonne, cette jolie élève de seconde d'un lycée de Lorient dit tout simplement : "oh ça c'est mon début d'histoire, de "l'héroic fantasy"."

Comme si c'était banal.

C'est beau un écrivain en devenir...

Nathalie

Le lundi, c'est poésie...

Certains lundis matin sont plus difficiles que d'autres. Comme une grande gueule de bois.

Alors on cherche de quoi se sustanter, pour apaiser quoi ? Une tristesse, un chagrin.

La semaine passée nous a offert de "beaux" chagrins, dont on se serait passé. 

Heureusement, les mots sont secourables et la poésie surtout...

Lire la suite